Documentaire/Comédie dramatique, 77 minutes, Israël, 1999.

Un documentaire moqueur enchevêtrant trois histoires qui cherchent, chacune, à s’imposer. Le film juxtapose trois anniversaires: les 42 ans du réalisateur, le 50e anniversaire de l’état d’Israël et le cinquantenaire d’Al-Nabska, la catastrophe palestinienne. Le 14 mai 1998, jour de l’Indépendance d’Israël, s’agitent les drapeaux et retentit le son des cornes de bélier. Les fêtards dansent dans les rues bondées tandis que les feux d’artifice bariolent le ciel de Jérusalem. Dans les territoires occupés, les Palestiniens souffrent et protestent. Le cinéaste, M. Mograbi, lui, reste à la maison, seul.

Avi Mograbi est réalisateur, acteur, cascadeur, directeur artistique, producteur, scénariste, etc. et s’attache à produire un point de vue critique en Israël.